Le Trône de Fer : La Bataille des Rois, de George R. R. Martin

Publié le par Ryû

Le Trône de Fer
La Bataille des Rois

George R. R. Martin


Cet article présente les tomes 3, 4 et 5 du Trône de Fer, attention aux spoils !

Vers la critique des tomes 1 et 2


 

Résumé tome 3 : Le roi robert Baratheon est mort, son ami Eddard Stark a été exécuté. La dynastie Baratheon n'aura duré qu'une générations et la paix plusieurs fois centenaire qui régissait le royaume des sept couronnes a volé en éclats. Joffrey, le bâtard illégitime, se terre dans sa capitale, les frères de robert rallient des troupes â leurs bannières, le fils de Ned a levé son armée et crie vengeance, des pirates razzient les côtes et des brigands pillent les campagnes. Il y a quatre rois désormais et chacun forge des alliances pour entraîner le royaume dans la tourmente de la guerre. Maintenant c'est l'acier qui va hurler son chant de mort.







Résumé tome 4 : Plongé dans le chaos, le royaume des sept Couronnes est en proie à une formidable pandémie de violence. Les héritiers du souverain défunt se disputent le trône dans d'âpres et sanglants combats. Et les puissants seigneurs, ralliés aux diverses causes, négligent tout égard pour le peuple, qui supporte souffrances et famine. Les ennemis jurés Catelyn et Tyrion fourbissent chacun leurs armes. Catelyn Stark rejoint Renly Baratheon, à la tête des forces de Hautjardin et Accalmie, tandis que Tyrion Lannister ourdit de nouvelles alliances et prépare Port-Réal à repousser le futur siège. Mais un nouveau péril se profile : une ombre plane, frappe les rois et renverse les citadelles...







Résumé tome 5 : Le dénouement est proche. Car il ne reste que deux prétendants au trône des Sept Couronnes : Joffrey, le héraut du clan des Lannister, retranché à Port-Réal, et Stannis Baratheon, qui a masse ses navires aux abords de la capitale en vue de l'assaut final. Celui qui s'en rendra maître deviendra le véritable souverain du royaume. Il revient à Tyrion Lannister, le " Lutin " Haï de tous - aussi bien de ses ennemis que de ses allies - de préparer activement la défense de l'invincible forteresse. Pour cela, il a élabore un plan machiavélique afin de défaire le seigneur de Peyredragon et ses troupes. Un plan que seul son cerveau démoniaque et sa volonté de fer peuvent mettre en œuvre... 




Mon avis : Enfin finis les trois tomes qui constituent le deuxième tome du Trône de Fer VO. Et avec cette charcutaille de livre de poches, je ne sais jamais quel titre donner aux articles, du coup y a pas de numéro de tome, puisque je ne vois pas l'intérêt de mettre « tome 2 » quand je présente les versions poche 3, 4, 5, et vice versa. Enfin, trêve de questions existentielles à la noix, non, je n'étais pas en train de laisser ce blog à la dérive, mais de me dépatouiller avec la rentrée et ces trois tomes.

Au cours de ces livres, donc (vous me suivez avec les chiffres ? <3), batailles et violence au programme. Comme toujours, les personnages sont attachants, sinon fascinants, et Martin parvient toujours aussi bien à faire balancer les sentiments du lecteur. Avec cette multitude de points de vue, on évite le classique grand méchant. Ouais, ici, quand on voit par les yeux des salauds, on finit par bien les aimer. De toute façon la chose à ne jamais faire dans ce cycle, c'est de ne jamais se fier aux premières impressions, l'auteur se fera un plaisir de vous montrer la face mesquine et vile des personnages que vous aimez bien et pensez sympathique.

Véritable épopée,
La Bataille des Rois érige un monde à feu et à sang, partagé entre les querelles de quatre rois. La réalité de la guerre se fait agressive « rentre-dedans » sous la plume de Martin, qui transcrit avec un réalisme cruel et en même temps époustouflant, les meurtres, viols et autres horreurs. Le mélimélo des intrigues est également des plus savoureux, notamment cet espèce de jeu auquel semblent se vouer Tyrion et Cersei Lannister. Tyrion qui d'ailleurs, dans cet opus, m'est apparu plus émouvant que de coutume, surtout dans cet imbroglio de sentiments qu'il a envers Shae et les souvenirs qu'il a de son « mariage » avec Tysha ; Tyrion qui pareillement s'érige en guerrier redoutable lors de la bataille de Port-Réal, et a illustré à mes yeux l'un des passages les plus forts de La Bataille des Rois.

Mais je ne vous parle que de l'histoire « principale », bien que le terme ne convienne pas vraiment. Le lecteur peut aussi continuer à suivre les péripéties de Jon, de l'autre côté du Mur, où le froid et l'univers hostile sont plus que jamais inquiétants. Idem l'histoire de Daenerys Targaryen, qui poursuit sa quête dans l'espoir de voir tomber le royaume des Sept Couronnes, passages malheureusement un chouïa effacés face à l'ampleur que prend la bataille des rois, et qui pourtant recèlent une certaine magie fascinante et exotique. Le monde oriental que décrit Martin, fatras de couleurs, d'odeurs et de sons, se fait vif à tel point que j'ai très souvent eu l'impression de m'y trouver.

Bref, une fois encore, du grand art et du pur bonheur à lire.






 

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

endea 04/09/2010 20:38



Je suis vraiment en accord avec toi sur ton analyse du point de vue des méchants que l'on finit par apprécier, Martin fait vraiment du grand art pour faire pencher la balance en faveur de
personnages qui nous semblaient terriblement antipathiques.


Pour le reste, ces livres restent envoûtants et on ne peut que souhaiter se plonger ans la suite !



Ryû 12/09/2010 11:51



Ce que j'apprécie surtout, avec ses personnages, c'est que justement, à aucun ou presque on ne peut coller l'étiquette "gentil" ou "méchant". Et c'est ce qui fait je
pense la réussite de cette saga : les personnages sont tout simplement humains au contraire de pas mal de stéréotypes, et c'est ce qui fait que l'on s'y attache, même aux moins
agréables. 


Quant à la suite. Ah, vivement le jour où j'apprendrai la sortie du tome 5 ;)



dabYo 08/10/2009 22:28


outch, tout ça me rappelle mon marathon de critiques du Trône de Fer sur iiD l'année dernière :D j'avais fait une critique / tome ahah.


Ryû 09/10/2009 09:14


Ouais j'ai vu ça, c'est exactement pour ça que je regroupe les tomes charcutés XD


Olya 25/09/2009 20:37


Bah le premier tome du Trone de fer fait partie de ma pile à lire :P Mais le soucis, c'est que je veux finir mes deux derniers Harry Potter avant de me lancer dans le Trone de fer. Donc, là je lis
Majestrum (d'ailleurs j'ai un peu de mal au début), et ensuite, je lis mon tome 6 et 7 de HP, et ensuite, je commencerai surement le Trone de fer. Quoi que je ferai peut être une pause entre le
tome 6 et 7 de HP, mais rien est encore sur.
De toute façon, chaque fois que je me fais un planning de lecture, il se trouve chambouler par d'autres livres qui surgissent de nul part et que je veux trop lire !


Ryû 26/09/2009 12:01


XD je suis exactement pareil, surtout quand je passe sur vos blog, à toi, Arutha et El Jc :)  Pour Majestrum, oui, le début est assez bizarre, mais ça s'améliore
au fur et à mesure (fin tu verras, c'est assez space et en même temps bien pensé ^-^). Bon courage pour tes lectures dans ce cas ^-^


Olya 25/09/2009 14:25


Rooo, j'peux rien lire, sinon je vais me spoiler :'( Mais bientôt, je serai une lectrice du Trone de fer, et je pourrai enfin lire tous les commentaires que je me suis forcée de ne pas lire jusqu'à
présent !


Ryû 25/09/2009 19:46


Cours les lire ma chère Olya, c'est un vrai bonheur. Enfin, je suppose que toi aussi tu dois avoir ta petite pile de livres à lire ;p En tout cas je pense pas que tu
regretteras ^-^


El Jc 25/09/2009 09:24


Bonjour Ryu,
Ravi de voir que la magie Martinienne opère toujours. Rassures toi tu n'es pas au bout des surprises que nous a réservé l'espiègle auteur ;o)


Ryû 25/09/2009 19:48


Ouh ça je m'en doute, maintenant je m'attends à tout... au point que je n'ose plus beaucoup m'attacher aux personnages, de peur qu'ils se révèlent salaud, e peur que
je n'ose plus en haïr vraiment (à part cette petite enflure de Joffrey) pour la raison inverse. Bref, je deviens dingue avec cette série... mais jaime ça :p