Inception, Christopher Nolan

Publié le par Ryû

Inception

 

Christopher Nolan

 

 

 

 

Inception

 

 

 

 

 

default6.gif

 

 

Réalisation : Christopher Nolan

Avec : Leonardo DiCaprio, Ellen Page, Marion Cotillard, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt...

Durée : 2h28

Genre : Science-Fiction

 

 

 

Synopsis : Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

 

 

Avis : Quelle critique originale vais-je vous proposer ici... Inception a certes fait couler pas mal d'encre, mais je ne peux m'empêcher de poster un avis. Notons déjà que mes sorties ciné se font moins rares qu'auparavant (entre ça, les livres et la prochaine rentrée universitaire, j'en ai le porte-monnaie tout retourné =_=). En fait, j'ai été voir ce film après bien des tergiversations.

 

Dans un premier temps, à la suite d'une lecture du synopsis et de la présence de Léonardo DiCaprio – que je ne supportais pas depuis Titanic, mais dont j'ai fini par apprécier l'évolution après Les Infiltrés- j'ai voulu absolument le voir. Puis j'ai lu l'avis plutôt négatif de Télérama, en qui j'ai plutôt confiance, puisque les points négatifs comme positifs que je relève dans un film rejoignent en général plutôt les leurs. Bref, après lecture de la critique, j'ai été bien refroidie. Et c'est finalement l'activité du topic sur le film ouvert sur Livres Fantastique qui a fini par me convaincre de passer outre. C'est là que j'en conclu que les critiques de Téléramadoivent avoir une dents contre les films qui jouent sur la réalité – j'avais précédemment lu un bon cassage de leur part sur Viva la vie, de Claude Lelouch, qui jouait un peu sur le même tableau, et que j'avais absolument adoré. Bref, pour en revenir à Inception, tout ça pour dire qu'au final j'en suis ressortie enchantée.


 


 

Arthur - Cobb

Arthur et le torturé Dom Cobb


 

 

L'histoire se base sur le jeu de la frontière entre rêve et réalité. Et comme souvent, cette frontière est très souvent brouillée. Dans les premiers instants du film, le spectateur est un peu paumé par les mises en abîmes successives. Les connexions se font petit-à-petit, l'histoire se met en place, et on en apprend plus sur les règles qui régissent les plongées de nos protagonistes dans le monde des rêves. Attention à bien rester concentré, c'est le genre de film qui fait bien cogiter.



 

 

Eams

Eams


 

La prestation des différents acteurs est vraiment très bonne. Entre un Dom Cobb (Leonardo DiCaprio) torturé, un Arthur (Joseph Gordon-Levitt) raffiné et plein de charme ou un Eams (Tom Hardy) très rentre-dedans et sarcastique, la brochette de personnage masculin vaut le coup d'oeil (dixit mon côté fan-girl hystérique :p). Le rôle d'Ariane, la jeune fille qui vient en aide à Cobb, est très bien servi par le jeu de l'actrice Ellen Page. Le côté graphique est très réussi, tant au niveau esthétique qu'au niveau des scènes d'action, dont certaines valent également le détour. Enfin, une bande-son vraiment bien choisie, qui orchestre à merveille les émotions du spectateur. Pour ma part, il est rare que je m'immerge autant dans un film.


 

 

Ariane

Ariane


 

 

Quelques références me sont venue à l'esprit durant la séance, que ce soit le Alice au pays des merveillesde Lewis Caroll à Passé Virtuel, un fim de Josef Rusnak, en passant par le concept de rêve et de réalité développé par Pascal dans ses Pensées. En plus, coïncidence – ou pas – le film, dans lequel joue Marion Cotillard, est jalonné par la chanson Non, je ne regrette rien de Edith Piaf.


 

 

Saito - Mel

Saito et la mystérieuse Mel Cobb


 

 

En somme un film très bien mis en scène, servi par de bonnes scènes d'action, quelques pointes d'humour, une bonne gestion de l'image et du son, des acteurs au top, et un scénario qui ne soit enfin pas piqué à un bouquin oublié dans un fond de tiroir. Peut-être un film plus axé vers les fans de science-fiction. En ce qui me concerne, je l'ajoute à mon palmarès de films préférés.

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

karline05 24/08/2010 11:29



je partage tout à fait ton avis


je vais très rarement au ciné et là j'ai absolument adoré...


le clin d'oeil à Piaf ne m'avait pas échappé et alors pour toi elle s'arrête de tourner la toupie ou Non ????



Ryû 24/08/2010 15:33



Ahah. C'est un élément auquel je ne cherche pas à répondre. Ce genre de fin ambiguë est un peu l'apanage des récit fantastique, et je trouve que ça fait partie du
charme de l'ensemble ^-^



Frankie 22/08/2010 23:26



J'ai vraiment adoré ce film. C'est tout à fait le genre de film qu'on a envie de revoir dès qu'on en sort ! J'ai été à fond dedans pendant 2h30 ! Contente qu'il t'ait plu aussi !



Ryû 24/08/2010 15:35



Oui, le revoir m'est aussi venue à l'esprit ^-^ (d'autant que je suis persuadée que c'est le genre de film dont on prend de nouveaux éléments en compte lors d'une
deuxième séance ^-^). Quant aux 2h30, il est vrai qu'on ne les voit pas passer. Cela montre bien que le film atteint son but ^-^



Kyra 22/08/2010 21:32



Bonjour! :)


Je suis du même avis que toi, je suis allée le voir deux fois et j'ai vraiment adoré ce film à la fois film d'auteur et blockbuster. C'est le genre de film qu'on peut voir et revoir, on en
apprend toujours un peu plus!:) pour moi, il est par-fait!! (sauf le doublage VF de Saito, on ne comprend rien à ce qu'il dit^^)!



Ryû 22/08/2010 22:29



C'est vrai que c'est le genre de film qui je pense, quand tu le regardes une deuxième fois, te permets de faire des liens qui tu n'as pas forcément faits lors d'un
premier visionnage. Et je suis totalement d'accord pour le doublage de Saito. Il roule tellement ses "r" qu'il m'est plus d'une fois arrivé de mal saisir ses répliques =_=



Miss Spooky 22/08/2010 16:07



Je vois qu'on est sur la même longueur d'ondes une fois de plus, j'ai moi aussi été charmée (et heureusement, Telerama n'est pas venu me gacher le plaisir de l'attente de ce film). Di Caprio est
définitivement loin du minet de Titanic, et c'est tant mieux. J'espère qu'il continuera sur cette bonne lancée :)



Ryû 22/08/2010 22:28



A voir, mais c'est vrai que depuis le Scorcese, je trouve vraiment qu'il a acquis beaucoup plus de prestance (et de charme ). J'ai également lu quelques interviews, et il a plutôt l'air du type engagé et plutôt sympa, un peu à la Clooney.



metyuro 22/08/2010 13:33



j'adore ce film... 


 


Moi j'ai tiqué quand j'ai entendu la chanson d'édit Piaf alors que Marion jouait dans le film !
Heureusement, les personnages n'avaient pas tellement l'air de reconnaitre la chanson lol


mais j'ai trouvé que sa allait bien dans le film...
Peut être est ce un indice pour l'histoire...  



Ryû 22/08/2010 22:26



C'est vrai que graphiquement, je ne sais pas pourquoi, j'ai trouvé un petit côté rétro au film (renforcé en plus avec le look très classique et élégant de
Arthur).