Le Trône de Fer : A Feast For Crows, George R. R. Martin

Publié le par Ryû

Le Trône de Fer
A Feast for Crows

George R. R. Martin


Cet article présente les tomes 10, 11 et 12 du Trône de Fer, attention aux spoilers !

Vers la critique des tomes 8 et 9
Vers la critique des tomes 6 et 7
Vers la critique des tomes 3, 4 et 5
Vers la critique des tomes 1 et 2



chaos 



default6.gif


Editeur : J'ai Lu
Collection : 
Fantasy
Date de parution : 
juin 2007
Nombre de pages : 
341
ISBN :
 2290001473  


Résumé : Les sept couronnes ne sont pas près de dormir sur leurs deux oreilles : Cersei, fidèle à elle-même, ourdit de nouveaux plans machiavéliques pour garder la bride sur Lannister, ce que la mort de Tywin et la fuite du nain Tyrion, son fils et meurtrier présumé, rendent délicat. Au mur, Samwell Tarly se voit confier par Jon Snow une mission qui l'enverra au-delà des mers. Et tandis que Brienne, la pucelle de Torth, poursuit sa quête de Sansa Stark, la sœur de cette dernière, Arya, prend le voile noir de l'ordre du dieu multiface, à Braavos. Et la situation n'est guère plus reposante dans les îles de fer, où la maison Greyjoy doit gérer une succession à tout le moins contestée.





Dorne 



default6.gif

Editeur : J'ai Lu
Collection : Fantasy
Date de parution : 
novembre 2007
Nombre de pages : 
411
ISBN : 
2290002976


Résumé : Les têtes de nains tranchées ont beau s'accumuler sur le parvis de Castral-Roc, celle de Tyrion, meurtrier présumé de Tywin Lannister, son père, semble toujours solidement juchée sur ses deux épaules. Sa sœur Cersei, désormais régente, ne sait plus qui elle doit haïr le plus : lui ou la petite reine, Margaery, intriguante de basse-cour qui est parvenue à lui ravir le cœur du futur roi, son fils. Ses manœuvres ont beau être cousues de fil blanc, son joli minois et ses nombreux alliés font d'elle une rivale avec qui il faut compter. Pour autant, Cersei a encore quelques vilains tours dans son sac : ce n'est pas aux vieilles lionnes que l'on apprend à mordre...
 




festin



default6.gif

Editeur : J'ai Lu
Collection : Fantasy
Date de parution : 
janvier 2009
Nombre de pages :
 409
ISBN : 
2290010804


Résumé : Les cartes changent une nouvelle fois de main : Cersei Lannister, la noire régente, s'empêtre dans la toile d'araignée qu'elle a tissée pour neutraliser sa bru, la petite reine ; arrivée au terme de son éprouvante quête, Lady Brienne, la pucelle de Torth, va faire une découverte aussi inattendue que mortelle ; Sansa Stark, marionnette entre les mains de Lord Petyr Baelish, dit Littlefingers, prépare un retour en force qui devrait faire couler beaucoup d'encre... et de sang ! Un chapitre de plus se clôt sur le royaume des Sept Couronnes, avec son lot d'alliances contre nature, de trahisons sanglantes et de morts inutiles. Et comme le trône de fer ne reste jamais vacant bien longtemps, une nouvelle guerre civile se profile à l'horizon.




Avis : Et voilà, comme nombre de fan, je me retrouve moi aussi dans l'attente des tomes suivants du Trône de Fer, en espérant que le suite ne tardera pas trop, mais étant néanmoins ravie d'avoir partagé jusque là l'univers si foisonnant de George R. R. Martin.

Cette partie,
A Feast for Crows, certes moins bouillonante que A Storm of Swords, reste cependant à la hauteur de l'histoire. Les événements, lents au début, ont vite pris de l'essor et laissé sous-entendre bien des choses alléchantes. Pour ma part, je suis pour le moment pressée de voir ce que Qyburn a bien pu faire de la Montagne, d'apprendre ce que deviennent Brienne, Sansa et Arya. Jaime et même Cersei. Et plus encore, frustration suprême, aucune nouvelle certaine concernant un personnage que j'affectionne tout particulièrement : le Limier. Je me demande si je préférerai sa mort à ce qu'il sera devenu – car pour moi, Sandor sans cette espèce de dualité chez lui que sont la rage, la haine, et une espèce de comportement plus chevaleresque que certains chevaliers, Sandor sans cet esprit bouillant, ben c'est plus sandor...

Le devenir de Sam, Jon et Daenerys, sur laquelle des détails laissent également planer un certain mystère, m'intrigue également. Concernant ces tomes, j'ai une fois de plus été emportée au loin dans les contrées de Westeros. La Maison de Blanc et du Noir recèle également des secrets que j'aimerais découvrir. En somme, l'univers de Martin présente toujours cette atmosphère mi-féérique mi-inquiétante, pleine de magie, de croyances, foidonnante de contes et de légendes, de créatures resurgies d'un passé inquiétant, de savoirs inconnus aux noms alambiqués. C'est cette richesse qui en fait tout le charme, qui fait que l'on n'y croit, tout en conservant une espèce de réserve, se gardant de « tout » décrire à l'instar d'un Tolkien, et par là-même, laissant l'imaginaire du lecteur vagabonder à l'envi.

Le nouveau lien né entre Brienne et Jaime fait partie des éléments plaisants de cet épisode. Les divagations d'Aemon apportent quelques réponses, mais plus encore de question. Ce que j'ai également beaucoup apprécié, dans ce tome aussi bien que dans les autres, c'est cet agencement de chapitre qui fait qu'aucun personnage odieux n'est foncièrement mauvais ou gentil, que chacun d'eux reste humain. C'est aussi ça, la force de Martin. Je pense notamment à Sansa, qui passe au début pour une cruche mais dont j'ai fini par admirer son espèce de courage face à sa captivité chez les Lannister. Ou encore à Cersei, ce personnage si ambigu, que j'ai d'abord détesté avant de voir que ce n'est qu'une femme qui se débat contre un destin qu'elle ne veut pas tout tracé. Au final, le seul personnage que j'aurais détesté de bout en bout et savouré la mort restera sans doute Joffrey.

Bref, un épisode charnière, qui va s'ouvrir semble-t-il sur le début de l'hiver (ou sur la même période que
A Feast for Crows mais axé sur le Mur et les cités libres ?). J'attends ce tome avec impatience mais sans trépigner, quel que soit le temps que l'auteur mettra à le publier, j'espère avant tout qu'il gardera le plaisir de l'écrire (ma lecture il y a quelques jours d'un article relatant l'énervement de Martin face à l'attitude odieuse de certains lecteurs m'a choquée, tant ceux-ci semblaient ne pas se rendre compte qu'un auteur a aussi sa vie, et que l'écriture est avant tout un plaisir de partager, et pas un dû, surtout quand il s'agit de lecteurs aussi irrespectueux et puérils...).

Bref, en attendant, j'espère que nous verront le jour de la série. Quoique je me tâte encore pour savoir si je vais la regarder : rien que le choix de l'acteur destiné à jouer le Limier me déçoit (franchement, il aurait été dix fois mieux dans le rôle de Gregor...). Bref, en tout cas, ma fanitude est désormais totalement acquise à Martin ^-^ 

 

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Lord Orkan Von Deck 02/03/2010 21:40


J'ai lu les deux premiers tomes et j'ai laissé tombé : Je n'aime aucun des personnages. Pas même les deux adolescents de Winterfell (dont j'ai oublié les noms).

Peut être ai-je eu tort ? 


Ryû 07/03/2010 19:48


Sans doute... je ne sais pas, mon avis ne serait sans doute pas très objectif ^-^ Après, si tu as lu les deux premiers tomes sans être convaincu, à ta place je
n'aurais pas continué non plus ;)


jumper 25/02/2010 23:53


je suis aussi fan de fantasy ! je t'invite sur ma communauté avec grand plaisir ! bonne nuit


Brunissende 23/02/2010 13:31


J'ai cette série dans ma Pàl et je veux la lire depuis longtemps. Le seul truc qui me retient c'est que la suite n'est pas encore parue et cela traîne interminablement... J'ai quelque peu zappé ton
post pour ne pas me faire spoiler ^^, mais ton billet me rappelle qu'il faut que je m'y mette !. En tant que pure fan des rois maudits, je ne peux pas louper ça ! ;)


Ryû 27/02/2010 12:04



Et j'espère que tu la liras. Au départ, j'avais les mêmes craintes que toi concernant la suite. Mais maintenant que je suis dedans, je peux te dire que même s'il n'y
en a pas, je serais quand même malgré tout ravie d'avoir pu connaître l'univers de cet auteur...



Khorrigan 20/02/2010 11:29


 Mais Tommen lui échappe, entre les griffes non moins tranchantes des Tyrell...

 Quant au Limier (un de mes favoris, à moi aussi), je partage grandement tes craintes Ryû. Son heaume en possession d'un déserteur des Braves Compaings, son cheval au monastère que traverse
Brienne... Mais Martin reste Martin et je ne serais pas étonné de voir réapparaître le Limier au moment où on s'y attend le moins, tout comme son démon de frère (grâce aux "bons" soins de
Qyburn)

Raaah... cette attente... !

Amicalement,

Une ombre de la garde de Nuit ;-)


Ryû 27/02/2010 12:00


J'avais oublié les Tyrell... 

Gregor, je ne doute pas une seconde qu'il va réapparaître. Et je suis prête à parier qu'il y a au moins de la Sangmagie là-dessous. Le Limier, justement, s'il réapparaît pour réapparaître en loque,
je ne suis pas sûre de préférer ça T-T


craklou 19/02/2010 09:46


Moi c'est de Tyrion dont je voudrais avoir des nouvelles!
Et Cersei, je suis également hésitante, je ne sais pas trop lequel de deux sorts me ferait le plus plaisir :-)


Ryû 19/02/2010 11:25


Tyrion aussi, c'est vrai. mais je lui en veux encore de la mort de Tywin, que je commençais à apprécier, je crois XD Cersei... pfouh, je pense que le mieux serait
qu'elle reste envie mais qu'elle se retrouve dans une situation qui lui apprendrait un peu l'humilité (en même temps je ne peux pas m'empêcher de voir en elle une femme qui se débat dans un monde
de brute et uniquement gouverné par les mâles. J'ai quand même une once de respect pour elle, même si je n'aime pas du tout ses manière d'agir).

En même temps je pense que Martin a voulu que les lecteurs se posent ses questions. même les méchants restent humains et faillibles. Et ça fait du bien, au milieu de tous ces autres ouvrages pour
la plupart manichéens.