Le Trône de Fer : A Storm of Swords, de George R. R. Martin

Publié le par Ryû

Le Trône de Fer
A Storm of Swords

George R. R. Martin


Cet article présente les tomes 6 et 7 du Trône de Fer, attention aux spoils !

Vers la critique des tomes 3, 4 et 5
Vers la critique des tomes 1 et 2


 

Résumé du tome 6 : Le jeune et inconséquent roi Joffrey semble bien installé sur le trône de fer. L'usurpateur Baratheon est mort, l'armée de son frère Stannis a été défaite devant Port-Réal et le souverain Robb se retrouve dépossédé de ses propres terres. Joffrey n'a pourtant participé à aucune bataille. Il doit ces succès au courage de son oncle Tyrion et à la ruse de son grand-père Tywin. C'est un roi velléitaire, lâche et cruel qui s'apprête donc à régner sur les Sept Couronnes. Toutes les forces en présence n'ont cependant pas dit leur dernier mot. Là où les épées n'ont pu l'emporter, la puissance de la magie réussira-t-elle ?






Résumé du tome 7 : Les sept couronnes sont exsangues. Le royaume panse ses plaies. Les guerres ont vidé les campagnes, les épidémies ont ruiné les récoltes et les pillards écument les terres dévastées. Pourtant il y a toujours autant de prétendants qui briguent la couronne : chacun dans son repaire échafaude des stratégies. Les Lannister multiplient les alliances fragiles, Stannis Baratheon se réfugie toujours davantage dans le culte de R'hllor, le maître de la lumière, et Robb Stark soupire après son fief en lambeaux. Mais d'autres ennemis se massent aux frontières, loin dans le nord. Et, pendant que les puissants avancent leurs pions, les faibles tentent de survivre...




Avis : Contrairement à ce qui était prévu, à savoir, chroniquer le troisième tome du Trône de Fer, donc les tomes 6, 7, 8, 9 de la version charcutée, je vais plutôt me cantonner à chroniquer la moitié, ce pour plusieurs raisons. D'abord parce que ça me permettra de faire une pose, et au blog, lui, de ne pas en faire une trop longue. De plus, au bout de quatre tomes, je risque d'oublier les éléments du tome 6. Et enfin, parce que j'ai une lecture à faire pour mes cours de contemporaine.

Bref, pour en revenir au Trône de Fer, inutile de vous dire que j'ai une fois de plus grandement apprécier de me plonger dans l'univers de Martin, si cruel soit-il. A noter tout de même que certains passages m'ont vraiment émue.

Tout d'abord, ce pauvre Tyrion, qui a pourtant réalisé un exploit à la bataille de la Néra contre Stannis Baratheon, et qui pourtant est plus abhorré que jamais, que ce soit par le peuple ou son environnement. Déjà auparavant, le comportement de Tywin et de Cersei envers lui me mettais le coeur au bord des lèvres, mais de le voir rabaissé plus bas que terre même maintenant me fout aussi en rogne que lors des passages où Joffrey est mentionné. Les larmes me sont presque venues lors de son mariage avec Sansa Stark. Et c'est aussi là que l'on se met à réfléchir, du moins que moi, je m'y suis mise.

Tyrion semble capable de douceur et d'attention, chose qui me ferais aimer un homme. Mais de part son physique, en plus de sa récente blessure, là, je dois dire que j'hésiterais sans doute. Et c'est là que Martin est très fort. D'un côté, le lecteur ne peut s'empêcher de plaindre Sansa, pauvre gamine de treize ans, mariée à un homme plus vieux et défiguré, de l'autre, on ne peut non plus s'empêcher d'avoir le coeur serré face à la claque qu'elle colle à ce pauvre Tyrion. Bref, oui, beaucoup de lignes pour un passage, mais il fait partie de ceux qui m'ont beaucoup marquée.

Durant ces deux tomes, Arya m'a également parue plus plaisante. Et, si les passages où son point de vue était présenté m'étaient vraiment insupportable, non par la forme mais par le contenu et la violence de ces passages, que ce soient dans les tomes précédents avec ser Amory, ou ceux avec Roose Bolton, je me suis néanmoins régalée lorsqu'elle et Gendry on rencontré cette bande de brigand. Les personnages sont éminemment sympathiques et mal luné, surtout Tom Sept-Cordes et ses chansons. Délectable le passage où Arya se voit obligée de revêtir une robe. Il se trouve également que la clique de Dondarrion et Dondarrion lui-même se révèlent de meilleure compagnie que je ne le craignais. En revanche, c'est pour le Limier que je crains plus maintenant, personnage que j'apprécie vraiment depuis le début des tomes.

J'ai également été ravie d'avoir enfin le point de vue de Jaime. Ce type présenté comme le pir des salauds, et dont j'avais déjà bien apprécié le bagou lorsque Catelyn Stark était venue le voir dans les cachots de Vivesaigues. Ces passages où il voyage avec Brienne de Torth sont à la fois vraiment amusants, disons surtout dans la relation entre les deux. Chacun est une forte tête, et Jaime n'a pas la langue dans sa poche. Et le côté buté de Brienne à quelque chose d'amusant. D'autant que c'est ainsi que l'on voit Jaime s'« attendrir », et franchement, j'ai trouvé ça génial.

Du côté de Jon, le tout est toujours absolument passionnant, surtout maintenant qu'Ygrid est entrée en jeu. Bref, je ne vais pas vous refaire ces deux tomes, mais ils m'ont grandement plus, d'autant que Martin manie toujours mieux les rouages politiques et les conflits de noblesse et de légitimité du pouvoir, chose que j'apprécie grandement, en bonne dingue de l'histoire médiévale que je suis. Bref, indéniablement du très bon boulot.
 

 





Publié dans Fantasy

Commenter cet article

dabYo 08/10/2009 22:26


Hm, le 6 & le 7 je sais plus si ils m'ont tant plus que cela, j'ai trouvé les 5/6/7 assez en dessous du reste en soit.

Dommage, car tu viens d'arrêter ta lecture du TdF juste avant.. les 2 meilleurs bouquins du monde :D


Ryû 09/10/2009 09:17


Ben je les ai trouvés franchement géniaux, d'autant que j'ai trouvé que Martin mettait plus de "sentiment" au milieu de sa boucherie.

Mais je me suis interrompue histoire de rassembler mes idées (comme je l'ai dit, au bout du tome 9, je suis pas sûre que je me serais souvenue du tous les détails). Et puis j'ai emprunté
les Bienveillantes pour mon cours de contemporaine, et vu que je ne peux pas le garder ad vitam, j'ai préféré m'y mettre
de suite.

Mais c'est très bien que tu me dises ça, je vais me ruer sur ces deux tomes dès que je pourrais ^-^