Les Annales du Disque-Monde : Au Guet ! , Terry Pratchett

Publié le par Ryû

Les Annales du Disque-Monde

Au Guet !

 

Terry Pratchett

 

 

 

 

Au guet


 

 

 

 

default6.gif




Editeur : Pocket
Collection : Science-Fiction
Date de parution : novembre 1999
Nombre de pages : 349


Résumé : Une société secrète d'encagoulés complote pour renverser le seigneur Vétérini, Patricien d'Ankh-Morpok, et lui substituer un roi. C'est sans compter avec le guet municipal et son équipe de fins limiers. Enfin une affaire à la mesure du capitaine Vimaire, alcoolique frénétique, et de ses non moins brillants adjoints. Et lorsque l'on retrouve au petit jour dans les rues les corps de citoyens transformés en biscuits calcinés, l'enquête s'oriente résolument vers un dragon de vingt-cinq mètres qui crache le feu ; on aurait quelques questions à lui poser. Peut-être la collaboration du bibliothécaire de l'Université ne serait-elle pas inutile. Certes, à force de manipuler les grimoires de la plus vaste collection de livres magiques du Disque-monde, il a depuis quelque temps été métamorphosé en singe, mais qui a vraiment remarqué la différence ?

 

 

Avis : Bien après que mes camarades du Cercle terminent Au Guet ! , me voilà enfin avec ma critique, à la bourre comme c'est pas possible. Mais le livre est enfin fini, c'est déjà quelque chose avec tout le boulot de fin d'année (ouais, croyez-le ou non, j'ai enfin commencé à assimiler la notion qui consiste à travailler régulièrement XD). Bref, mon a priori de départ concernant cet ouvrage était mitigé. D'une part, j'avais un souvenir plus que moyen du premier tome que j'avais lu, La Huitième Couleur, que j'avais trouvé bien trop foutraque et éparpillé sur le plan humoristique pour réellement trouver ça drôle. Et de l'autre, j'avais lu du bien de ce tome, qui en premier lieu m'avait en plus été recommandé par Serafina (> If Is Dead), en qui j'ai plutôt confiance en ce qui concerne les conseils lecture.


Le début m'a un peu rebutée. Comme le tome 1, je trouvais que certes, c'était marrant, mais qu'il n'y avait pas vraiment de quoi en faire tout un pataquès. Avec quelques moqueries vis-à-vis des clichés fantasy et des encagoulés allumés assez lourdingues, je n'étais pas franchement convaincue. Au final, je dois avouer que petit à petit, je me suis laissée convaincre. La farce tournant rapidement à une enquête conduite par un Guet débonnaire et timoré. Les jeux de mots, pour certains, étaient vraiment bien trouvés (on remercie le ou les traducteurs d'avoir si bien transcrit l'histoire... :) ), et les dialogues, décalés et complètement barrés, étaient tout à fait savoureux. Et cette façon qu'a Pratchett de « mécaniser » les choses vivantes et inversement, de « vivifier » des trucs inertes et de partir dans des digressions inattendues montre une vraie et bonne maîtrise de l'ensemble.


Les lettres de Carotte restent dans les annales (sans mauvais jeu de mot :) ), et d'ailleurs, moi qui ne suis habituellement pas fana des nains, j'en ai trouvé un que j'aime beaucoup un que j'aime beaucoup, sa naïveté et sa façon de sortir la loi à tout bout de champ (surtout quand c'est pour la balancer à la gueule des vilains XD). Le personnage du bibliothécaire est lui aussi absolument génial, j'ai particulièrement adoré le topo sur les lois qui régissent les bibliothèques.


Contrairement à La Huitième Couleur (oui, je sais, on va encore me répéter qu'il ne faut pas commencer par le premier, mais crotte, si on peu plus commencer par le début, où va-t-on, je vous le demande ? :p), j'ai trouvé Au Guet ! bien mieux structuré, plus « compact » sur le plan de l'histoire, alors que mon souvenir était resté sur un humour moyen et une histoire un peu chiante à lire dans sa façon de partir dans tous les sens. Dans le présent ouvrage en revanche, un personnage m'a tout autant énervé que lors de ma première lecture : la Mort, que je ne trouve pas drôle du tout.


Au final, j'ai beaucoup apprécié. Je ne sais pas si je retenterai l'histoire de Rincevent (il paraît que La Huitième Fille est pas mal), mais une chose est sûre, c'est avec plaisir que je retrouverai le Guet des Orfèvres, Vimaire, Carotte, Chicard, et dame Ramkin. Même si, comme dans la majorité es livres drôles, je ne lirai probablement pas les suivants de manière intensive, histoire de ne pas faire d'overdose. Dans tout les cas, me voilà réconciliée avec le Disquemonde, et je comprends déjà un peu mieux l'engouement des lecteurs vis-à-vis de ces fameuses Annales :)

Publié dans Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sol'N 13/06/2010 14:03



Personnellement je les lit comme je les trouve et selon mes envies


J'était exactement comme toi au début, j'ai eu du mal à accrocher à son style d'écriture et son humour, puis petit à petit je me suis attachée aux personnages et j'ai voulu connaître ce qui
allait se passer et hop le livre était fini.


Je pense que c'est la force de cet auteur, faire devenir  fans des gens qui ne l'aime pas au début



Ryû 14/06/2010 12:36



Il faut avouer en même temps que Au Guet! répondait parfaitement aux critères
des livres à vocation drôle, et en même temps réellement riches (deux éléments qui parfois ont du mal à trouver leur place dans un même ouvrage... ce que je reprochais au premier tome). Et puis,
Pratchett a quand même réussi le pari de me faire apprécier les nains ;p



Lord Orkan Von Deck 10/05/2010 23:14



Ils se complètent tous mais il n'est nullement besoin de les lire dans l'ordre . par contre, je conseillerais à tout le monde de plutôt lire les romans concernant le guet



Ryû 14/05/2010 23:11



Oui, après cette lecture de toute façon, je sens que je vais me concentrer sur le Guet. Carotte Vimaire et compagnie sont vraiment des personnages excellents (en
plus moi qui n'aime pas trop les nains, j'en ai trouvé un qui m'est sympathique XD).



Véro 15/04/2010 12:32



Ah bon, il ne faut pas commencer par le premier ? Mais par quoi alors ?



Ryû 18/04/2010 18:51



Apparemment, ils peuvent se lire dans le désordre (entre le tome 1 et celui-ci, je n'en ai lu aucun ;) ).