Sweeney Todd ou Le collier de perle - J. M. Rymer

Publié le par Ryû

 

Sweeney Todd ou le collier de perles

J. M. Rymer

 

 

sweeney-todd.jpg

 

 

 

 

default5.gif


 

Edition : Callidor Editions

Collection : Policier

Date de parution : octobre 2010

Nombre de pages : 475


 


 

Résumé : « C’était un homme grand, au physique ingrat, comme un pantin dont les parties auraient été mal assemblées, doté d’une bouche, de mains et de pieds si immenses qu’il était lui-même, d’une certaine manière, une véritable curiosité de la nature. »


Lorsque l’on apprend la disparition d’un jeune marin dans la capitale anglaise, tous ses amis se mettent à sa recherche. Les pistes semblent toutes mener près du salon d’un barbier, aux abords de Fleet Street. Sweeney Todd a encore frappé...



 

Avis : Beaucoup d'entre vous ont sans doute entendu parler ou sont allés voir la comédie de Tim Burton, Sweeney todd, ou l'histoire d'un barbier machiavélique sévissant dans le quartier londonien de Fleet Street. Jusqu'à ce que les éditions Callidor me contactent pour m'en proposer la lecture, j'ignorais totalement que cette histoire était initialement un roman intitulé Sweeney Todd ou Le Collier de perles, publié sous la forme d'un feuilleton dans un journal du XIXe.

 

Considéré comme l'un des premiers auteurs appartenant au genre policier, James Malcolm Rymer plonge son lecteur dans un récit aux intrigues multiples, servi par un style un peu vieilli mais néanmoins agréable à lire. L'histoire dessine peu à peu plusieurs fils, qui s'entre-croiseront tout du long, pour finalement se rejoindre à la fin. Ainsi, le lecteur suit tour à tour deux trames principales : le quotidien de Tobias, par le biais duquel il découvre le comportement étrange du barbier ; et de Johanna Oakley, une jeune femme attendant des nouvelles de l'homme qu'elle aime, et qui va s'intéresser à Sweeney Todd en apprenant que celui-ci est possiblement impliqué dans la disparition d'un messager envoyé par son aimé.

 

Très vite, le lecteur s'attache au devenir de ces personnages, et souvent leur devenir semble incertain, entre Tobias, régulièrement maltraité par son maître, et les suppositions que fait Johanna sur le devenir de son homme. Plus d'une fois, le côté suspens du récit prend magnifiquement bien. Pourtant, ce n'est pas réellement le fin mot de l'histoire qui nous intéresse. Personne n'est en effet dupe, il y a anguille sous roche du côté du barbier, et suite à l'adaptation de Tim Burton, à peu près tout le monde sait ce qu'il advient des victimes de l'antipathique personnage. Malgré tout, la sauce prend à merveille, et ce qui maintient l'attention du lecteur tient à peu de chose : que se passe-t-il chez Sweeney Todd, et surtout, comment s'y prend-il pour ne laisser absolument aucune trace de ses forfaits ?

 

La façon dont son traités les personnages y est sans doute pour beaucoup, ainsi que le jeu de point de vue, fort bien mené. D'un côté, la jeune fille de bonne famille et le jeune garçon, auxquels l'on s'attache vite, de l'autre, Sweeney Todd, dont le côté inquiétant grandit au fur-et-à-mesure de l'avancée du récit. Le rythme et la construction de l'ouvrage jouent aussi dans la réussite de l'histoire. Le lecteur se fait spectateur des pensées des personnages, y compris du barbier, et « ré-emboîte » peu à peu les différentes pièces du récit.

 

Le côté « vieillot » de l'écriture a contribué au plaisir de la lecture, malgré le changement de style, signalé par l'éditeur de la version feuilleton en début d'ouvrage. Cela tient donc vraisemblablement au fait que Rymer ait pris du retard dans la publication de ses chapitres. Deux passages donc, rompent le rythme et proposent un texte plus laborieux à lire.

 

Au final, une lecture très agréable, que je ne tiendrai pas pour un coup de coeur mais qui néanmoins m'aura permis de lire autre chose, et surtout de lire un style différent de celui de nos productions contemporaines. L'histoire qui se tient, que l'on suit avec plaisir et qui se lit facilement. A lire pour passer un bon moment ;)

 

Publié dans Policier

Commenter cet article

Olya 08/12/2011 10:44


Ohhh ! Ryu, te revoilà :D 


On m'avait proposé ce bouquin, mais je l'ai refusé car je ne savais pas s'il allait me plaire, et surtout si j'aurai eu le temps d'honorer ma part du contrat. 


Avec Tortoise, c'est le 2ème avis positif que je lis sur ce livre :) Du coup, si un jour prochain je le trouve à la médiathèque, il est possible que je me laisse finalement tenter. 


Contente de te retrouver sur ton blog en tout cas :)